Faire de belles photos de gouttes d'eau DIY herbe à chat

Faire de belles photos de gouttes d’eau
Ou comment faire pousser son herbe à chat


Making of d’une photo de goutte d’eau

Toi qui est arrivé jusqu’ici, ne soit pas étonné, nous parlons photo, mais je vais effectivement te donner des astuces pour faire pousser de l’herbe à chat un peu plus bas.

Faire de belles photos de gouttes d’eau, si j’en crois les articles de blog disponibles ça et là, ça implique pas mal de préparation et de technique. Pour ma part, je fais des photos sympas lorsqu’elles résultent d’une alchimie entre « instant unique » et « spontanéité ». Ne rien forcer, et saisir les opportunités. Il n’était donc pas question que je me lance dans un montage technique pour photographier des gouttes d’eau. Pourtant les photos de gouttes d’eau, je trouve ça très chouette. Interroger l’espace, l’infiniment petit. Une occasion de frôler la féérie… Et c’est là qu’intervient l’herbe à chat.

J’ai deux chats, et vraiment, tous les photographes devraient avoir un chat ! Mais ça c’est une autre histoire que je développerai plus tard. Et mes chats étant plutôt du genre « dehors ça fait trop peur », ils sont de gros consommateurs d’herbes à chat. Problème, ça a un coût et surtout il faut suivre la consommation, car gare aux miaulements intempestifs et désespérés en cas de rupture de stock ! J’ai donc décidé de faire pousser moi-même de l’herbe à chat.

Chat assis, patte tendue en avant pour attraper un jouet
Ceci est un ravageur d'herbe à chat !

DIY : herbe à chat maison


Le plus compliqué a été de savoir quelles étaient les graines utilisées. Il suffisait de regarder sur les packs proposés dans le commerce ! Après avoir comparés plusieurs marques, une seule indiquait clairement l’espèce utilisée : de l’orge. Apparemment, ça fonctionnerait aussi avec du blé, tout du moins, il n’y a pas de raison. Le blé et l’orge sont deux céréales qui ont la particularité de pousser en « herbe » après la germination.

Soyons bien claire, ce n’est pas l’herbe à chat qui rend les chats complètement dingues, à savoir la valériane, ici on parle de l’herbe à chat « dépurative ». Là encore, j’émets un doute sur le côté dépuratif : elle ne fait pas vomir le chat, ici elle est mâchouillée et ressort dans les selles. Bref, soyez tranquille, cette herbe là ne rendra pas vos chats complètement hystériques, et ils ne vomiront pas sur votre canapé préféré non plus !

Ce dont on a besoin :
  • Un sac d’orge, on le trouve au rayon basse-cours d’une animalerie/ jardinerie
  • Un pot, une jardinière ou autre contenant (une barquette en plastique peut faire l’affaire pour une semaine ou deux)
  • De la terre ou du substrat minéral type « litière minérale », comme dans les kits d’herbe à chat achetés en grande surface.
  • Eventuellement un peu de graviers et du terreau.

Deux options s’offre à vous : semer l’orge sur substrat ou en préparant un pot avec gravier au fond pour drainer, terre et terreau si la terre est sableuse.

L’important est de faire germer les graines. La plantule se développera plus ou moins ensuite, en fonction de ce qu’elle trouvera une fois les réserves de la graine consommées. En gros, avec du substrat minéral, une fois que l’herbe a atteint 10 cm, elle va vite commencer à faner car elle ne trouvera pas grand-chose comme nutriments pour se développer. Ce n’est pas grave si vous avez des chats voraces, car l’herbe sera de toute façon anéantie avant de commencer à faner. Avec de la terre et un soupçon de terreau, elle devrait continuer à se développer sans faner, pour peu qu’elle soit arrosée régulièrement.

Une fois qu’on a préparé son pot avec le support de son choix, on sème en mettant une couche de graine en surface et on arrose copieusement. Doucement si vous utilisez une barquette sans trou, il ne faut pas noyer les graines non plus. S’il ne fait pas trop froid, on peut laisser le pot sur un bord de fenêtre exposée à l’est, histoire d’avoir du soleil sans cramer les jeunes pousses. Sinon, l’herbe poussera également très bien en intérieur, avec de la lumière et à l’abri des chats !

Deux jours après, les graines vont commencer à germer en commençant par les radicelles. Donc non, ça n’est pas en train de moisir ! Les trucs blancs duveteux qui apparaissent sont des racines très très fines.

Troisième jour, des petites tiges apparaissent, ensuite ça va très vite !

Pour ma part, semée le dimanche après-midi, le jeudi matin j’avais de l’ « herbe à chat » de 5 à 10 cm de haut !

Et pour les photos et les gouttes d’eau ?

Patience, on y vient !

Faire de belles photos de gouttes d’eau chez soi ou saisir sa chance


Les pousses d’orges ont une particularité : elles présentent souvent une goutte d’eau à leur extrémité quand elles sont jeunes. Je n’ai pas trouvé d’explication, peut-être que la goutte se forme là par perspiration de la plante vu que les feuilles sont encore roulées en tube. Mystère !

Le jeudi au petit matin, j’ai donc pu observer le superbe spectacle de cette étendue de jeunes brins d’herbe avec des gouttelettes accrochant la lumière du soleil sur le bord de ma fenêtre. J’ai donc pris le temps de sortir mon appareil pour ne rien manquer de ce spectacle !

Il a fallu composer avec l’arrière-plan, pas terrible, mais je ne pouvais pas bouger les pots au risque de faire tomber toutes les gouttes. J’ai fini par mettre une lentille de macro sur l’objectif pour atteindre le résultat que je souhaitais.

Voici une image obtenue lors de cette séance photo impromptue du matin.

Jeunes pousses d'orge avec des gouttelettes d'eau
Petites gouttes de rosée sur de jeunes brins d'herbe


Je vous invite à prendre des photos. Que ce soit avec votre smartphone ou un appareil photo, peu importe ! Le principal est de profiter de l’imprévu, de vivre ces instants qui s’offrent à nous, c’est ainsi que nait la chance !

« La chance, c'est la faculté de s'adapter instantanément à l'imprévu. » Alfred Capus


Top